les folles aventures de maxime moulin au pays du jeu vidéo Index du Forum
les folles aventures de maxime moulin au pays du jeu vidéo Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Indiana Jones

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les folles aventures de maxime moulin au pays du jeu vidéo Index du Forum -> Roman -> Une Journée Ordinaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Big Boss
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2013
Messages: 474
Localisation: Jardiland

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 23:07 (2015)    Sujet du message: Indiana Jones Répondre en citant

POV 3ème Personne 

Vous connaissez tous Indiano Jones, ce professeur d'archéologie, aventurier à ses heures perdues avec son fouet, son chapeau et se phobie des serpents.
Hé bien c'est parti mon kiki, nous sommes en 1960, dans une contrée perdu de la France, le Creuse. Il était à la recherche du légendaire "Saucisson de Justin Bridou" authentique qui se trouvait dans un ancien temple des templiers. Enfin ça c'est le topos, voici une journée ordinaire dans Indiana Jones.

POV Indiana 

Je m’avançais lentement dans un couloir sombre de temple lugubre, armé de ma torche et avec mon bon vieux revolver qui m'attendait sagement dans mon holster.
C'est alors que je marchais sur un interrupteur, aussitôt je reculais, évitant de justesse les pics sortant du mur à ma droite.
Mais à priori quelqu'un d’autre avait été moins chanceux que moi et y était mort, et je le reconnu...

Moi : Hé bien fiston, c'est là que t'étais passé !? Rhhhoooo tu me déçois, tomber dans un piège si basique, t'es pas digne d'être l'héritier de ton père !

Et je continuais mon chemin laissant le cadavre de Mutt là où il était.
J'arrivais finalement dans une grande salle entouré par un gouffre avec juste l'escalier en face de moi qui menait à un piédestal où reposait la relique que je convoitais temps.
C'était trop beau hein ? C'est ce que je me disais aussi en grimpant les marches.
Et juste avant de prendre l'objet, comme je me doutais, une voix vint m’interrompre dans mon geste.

??? : Ahr ! Doctor Jones !

Je me retournais pour voir monter les marches, un nazi en uniforme d'officier SS avec un vieux Luger dans sa main gauche.
Il avait une cicatrice à l’œil gauche et il boitait légèrement de la jambe droite.
Il rigola comme un gros demeuré, j'avais envie de lui foutre une baigne ça c'était sur mais pour le moment c'était impossible.

Moi : Dois je vous connaitre ?

Ernan : Zar gut Her Jones ! Che suis le Baron Ernan Hinrich et j'ai vécu reclus dans cet endroit isolé du monde après la fin de la Grande Guerre pour protéger cette relique afin que des petits fouineurs comme fous ne la prenne pas.

Moi : Mais je vais la prendre quand même.

Ernan : Che me demande bien comment, montrez moi !

Moi : Avec plaisir !

A ce moment là, je saisis l'item derrière moi et je portai un coup à la tête du Bosch avant de faire enflammer ses cheveux avec l'aide de ma torche.
Il lâcha son arme et sous la peur il se mit à courir comme un fous, sauta dans le vide comme un con mais ua moins une menace de régler.
Mais une menace n'arrive jamais seul.
Voila que toute l'édifice se mit à trembler, ce qui signifiait qu'elle était entrain de s'écrouler sur elle même et moi j'étais toujours à l'intérieur.
Priant pour ma vie, je piquais le sprint du dernier survivant.
je retraversais à vitesse fois mille les couloirs précédemment passé sans me préoccuper de mon cœur.
Finalement je la vis, la lumière de la sortie qui m'ouvrait ses bras et deux coups de cuillère à peau, me voila dehors, complètement essoufflé mais au moins j'étais vivant.
Le temple avait finit de s'écrouler derrière moi et je souris en voyant que j'avais encore une fois échappé à la mort.
Le bruit d'un moteur de voiture me fit tilter et je devinais que quelqu'un arriver, et ce n'était autre que ce brave Demi-Lune déboulant avec une jeep car il avait maintenant 34 ans le bougre.
Il quitta son véhicule d'un bond et vint me voir avec son petit sourire habituelle.

DL : Alors Indiana, on commence à se faire vieux ?

Moi : Vieux, je ne vois pas du tout de quoi tu parle, n'oublie pas que Sean Connery est mon père.

DL : Tu me fais toujours autan rire.

Moi : Ouais je sais... Sinon plus le temps et plus je trouve que Belloq me manque ce con, c'était mon ennemi juré ce mec.

DL : Et sinon tu as mis où ton chapeau ?

Moi : Comment ça ? Je...

Je cherchais partout sur ma tête sans le trouver... Je me figeai alors constatant qu'il manquait quelque chose... de cher pour moi.
C'était le jour où j'avais perdu mon chapeau....
Passons tout de suite à plus tard dans la journée, le soir même, mais cette fois ci fraîchement de retour aux Etats Unis.
C'était dans le Connecticut qu'avait lieu l'enterrement de mon chapeau et nombreux de mes proches étaient là pour y assister comme par exemple Demi-Lune et aussi mes ex comme Willy ainsi que ma femme Marion.
Il y avait aussi des gens que je ne connaissais pas comme un certain Nicholas Fury et une certaine Wonder Woman, des gens bizarres mais bon je m'en fichais sur le moment même.
Tout le monde partit bien vite après la fin de sermon, seul moi, ma femme et un autre homme du nom de Maxime Moulin restions ici en deuil pour mon chapeau.
Marion Ravenwood/Jones, de son nom, me prit dans ses bras pour me réconforter, faut dire que j'avais l'art d'attirer les femmes fortes et elle c'était en plus un vrais garçon manqué sauf dans ces moments là où elle se montrait un poil plus féminine.

Marion : Indy, je crois que là où il est, il est heureux.

Moi : Mais comment vais je faire sans lui, il était tout pour moi !

Marion : Je sais... Mais tu dois faire avec et puis je pense qu'il voudrait que tu continue ta quête des trésors.

Moi : Ouais tu dois avoir raison, je vais continuer, pour mon chapeau !

Maxime : Excusez moi, j'ai pas compris pourquoi on fait tout un plat pour un chapeau ?

Cette remarque.... En réponse, il se prit une balle dans le ventre et je m'en allais tranquillement avec ma compagne, ayant assez rapidement reprit goût à la vie alors que le jeune homme prenait goût à la mort.

POV 3ème Personne 

La nuit même, Indy se retrouva au Colorado, dans une grotte se trouvant dans la grande chaîne de montagne.
Il évita tous les pièges et se retrouva finalement devant le trésor qu'il était venu chercher.
Le célèbre Double Sabre Laser Rouge de Dark Maul reposant sur une cavité.
L'aventurier utilisa son fouet pour attraper l'objet car comme il s'en doutait, des pics sortir d'au dessus de l'objet pour poignarder l'éventuel main qu'il y aurait eu là.
Maintenant l'arme en se possession, il la regarda avec intention.

Indy : Alors, comment ça marche ce truc ?

Il appuya sur un bouton et les lames lasers sortirent des deux cotés, mais d'un des cotés, se trouvait le torse du pauvre homme.

Indy : Et merde...

Il s'écroula par terre, mort.
En tout cas ce fut une journée ordinaire dans Indiana Jones.... Oui, arrêtez de me regarder ainsi, bon après il est un peu mort mais bref, chut.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Sep - 23:07 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les folles aventures de maxime moulin au pays du jeu vidéo Index du Forum -> Roman -> Une Journée Ordinaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com